Edito

La filière du végétal est confrontée à des défis majeurs qui vont profondément modifier les pratiques et le rôle des acteurs :

  • Nécessité d’accroître en quantité (50 % à l’horizon 2050) et en qualité, la production pour satisfaire aux besoins alimentaires de la population mondiale et aux besoins en matières premières pour l’industrie de la transformation;
  • Prise en compte de l’ensemble des contraintes environnementales pour assurer compétitivité et durabilité : changement climatique, réduction de l’usage des intrants, gestion des ressources naturelles (eau, …) ;
  • Compétitivité et pérennisation des exploitations agricoles.

 

Face à ces challenges, les technologies numériques apportent un ensemble d’outils et de méthodes capables de fournir des solutions innovantes et efficaces :

picto-1

  • Big-Data : acquisition et traitement de grands volumes de données : réseaux de capteurs, internet des objets, drônes, … ;
  •  
  • Modélisation et simulation basés sur les modèles mathématiques robustes (croissance des plantes, conduites de cultures,…), apportent des outils efficaces de prévision et d’aide à la décision ;
  •  
  • Développement des plateformes de services et de l’informatique embarquée.

 

La conjonction de ces challenges et technologies, donne naissance au concept d’agriculture numérique permettant dans une approche globale et cohérente d’apporter des solutions innovantes pour l’ensemble des espèces et des secteurs.

Les technologies numériques sont amenées à jouer un rôle central face aux défis de la filière du végétal. Leur maîtrise est au cœur d’enjeux majeurs en France en termes de développement économique, de création d’emplois et de valeur, mais aussi de pérennité des filières.

 

Xavier Beulin & Christian Saguez
Président & Vice-Président d’AgreenTech Valley