Qui sommes-nous ?

Le secteur du végétal est stratégique pour l’économie, il dispose d’un potentiel de développement national et international très important dans les années à venir. Afin de saisir au mieux ces opportunités futures, il est indispensable de maîtriser les technologies numériques au cœur des évolutions des secteurs agricole et agroalimentaire et d’en assurer la promotion en fédérant l’ensemble des acteurs de la chaîne.


Le cluster AgreenTech Valley

 

AgreenTech Valley est un cluster (association loi 1901) créé en 2015 à Orléans, au cœur de la première région agricole pour la variété de ses cultures. Dédié aux technologies numériques pour les filières végétales, AgreenTech Valley ambitionne de développer un Hub AgTech en région Centre Val de Loire, avec une vocation internationale.

Fort de plus de cinquante adhérents, le cluster fédère sur toute la chaîne de valeur : producteurs, offreurs de solutions, partenaires académiques, centres de compétences et acteurs de la formation. Notre objectif est de valoriser le potentiel des solutions numériques pour répondre aux problématiques agronomiques, en intégrant une approche terrain au plus proche des besoins.

Par « technologies numériques » nous entendons :

  • Capteurs (météo, sol, plante, insecte,…) - IoT (objets connectés)
  • Big Data agricole - Traitement des données
  • Robotique - Automatisme - Traitement du signal et de l’image
  • Outils d’aide à la décision (gestion des cultures, conduite de l’exploitation)
  • Simulation - Modélisation
  • Informatique embarquée
Technologies numériques -AgreenTech Valley

AgreenTech Valley : le numérique et les nouvelles technologies au service d’une agriculture innovante et durable. 

 

Nos valeurs 

AgreenTech Valley s’appuie sur de fortes valeurs, moteur de notre activité.

  • Agriculture durable de qualité
  • Transition agroécologique
  • Meilleur partage de la valeur
  • Approche terrain
  • Innovation pour tous

Nos objectifs 

  • Fédérer l’ensemble des acteurs du numérique et de l’agriculture pour décloisonner et faire remonter les besoins
  • Valoriser le potentiel des technologies numériques au profit des acteurs des filières végétales
  • Intégrer le 4/1 000 (stockage de carbone) dans la conduite des cultures
  • Protéger les cultures via des solutions éco-responsables
  • Développer une agriculture résiliente face au changement climatique
  • Innover, développer des projets de R&D collaboratifs,
  • Diffuser les résultats issus des projets
  • Faire monter en compétence l’ensemble des acteurs

Un nouveau modèle économique 

AgreenTech Valley a engagé une réflexion de fond pour imaginer un nouveau modèle économique, pour se démarquer, tout en apportant des services non pourvus. Ceci pour être à la fois moins dépendant de la logique des cotisations d’adhésions, d’apporter d’autres formes de valeur ajoutée à son réseau et de se singulariser par rapport au mode de fonctionnement des autres structures d’innovation dans son domaine.

Deux concepts composent les fondements de son nouveau modèle :

  • Une stratégie intégrant la notion d’économie de la fonctionnalité
  • Une nouvelle forme d’implication des agriculteurs

Notre histoire

 

Le projet AgreenTech Valley - la Vallée Numérique du Végétal - est né à Orléans, capitale de la région Centre Val de Loire et pôle économique régional, à l’initiative de 9 membres fondateurs :

Membres fondateurs d'AgreenTech Valley

Xavier BEULIN en était le Président fondateur, passionné et convaincu de la place des technologies numériques pour l’agriculture de demain. Il a joué un rôle essentiel dans le montage et la dynamique de l’association. Il était également un soutien sans faille des jeunes agriculteurs qui constituent l’avenir de l’agriculture.  

Jean-Michel GALLIER, l’actuel Président, est maraîcher serriste dans le Loiret. Il conserve ainsi la vision terrain ainsi que la logique de création de valeur et de compétitivité pour les filières végétales.

 

3 éléments moteurs dans la création d’AgreenTech Valley

 

1. Les Défis de l’agriculture autour du végétal
  • Défi de production : en quantité et en qualité, à l’échelle de la planète. Améliorer la résilience des agrosystèmes face aux risques de crise, pour assurer la souveraineté alimentaire
  • Défis environnementaux : réduire les impacts, préserver les ressources naturelles, favoriser la biodiversité, anticiper les changements climatiques, …
  • Défis économiques : pérenniser les filières, garantir la compétitivité des exploitations agricoles, assurer un meilleur partage de la valeur entre l’amont et l’aval des filières
  • Défis sociaux et sociétaux : acceptabilité, conduite du changement, attentes des consommateurs et des citoyens

 

2. Le potentiel des solutions apporté par le numérique

Face à ces défis, les technologies numériques apportent un ensemble d’outils et de méthodes capables de fournir des solutions innovantes et efficaces.

  • Big-Data, acquisition et traitement des données : réseaux de capteurs, drones, internet des objets, etc. Les données qualifiées, sont la base du développement et de la fiabilité des différents outils et services.
  • Modélisation, simulation et intelligence artificielle apportent des outils efficaces pour la prévision et l’aide à la décision, en appui à l’expertise de l’agriculteur.
  • Robotique agricole et automatisation, pour palier à la réduction des produits phytosanitaires, pour la cueillette, la réduction de la pénibilité, l’attractivité des métiers en agriculture.
  • Développement des plateformes de services et de l’informatique embarquée, pour un accès facile et large pour tous les agriculteurs.

 

3. Les atouts de la région Centre Val de Loire

Première région agricole de France, leader de nombreuses espèces végétales : grandes cultures, maraîchage, horticulture, arboriculture, vigne, sylviculture, la région Centre Val de Loire est un terrain de jeu idéal pour mettre au point des solutions et outils pour l’agriculture de demain. La région dispose de plus d’un climat représentatif, propice aux travaux de modélisation, et d’un accès à l’irrigation sur la majorité des cultures.

L’écosystème AgTech y est riche sur toute la chaîne de valeur, avec la présence d’acteurs intervenant tout au long du cycle du végétal ou sur les différents sujets propres au numérique  : industriels, académiques, Centres Techniques et expérimentaux, centres de ressources technologiques, partenaires extérieurs complémentaires.